Eau potable : Tshisekedi signe ce mardi une nouvelle usine dans la périphérie sud de Kinshasa

Le Président Félix Tshisekedi est annoncé ce mardi 23 Août 2022 à Lemba Imbu, dans la périphérie sud de Kinshasa, pour inaugurer la nouvelle usine de production d’eau potable.

Avec une capacité de production de 35 000 m3 d’eau potable pour sa première phase opérationnelle, l’usine de traitement d’eau de Lemba Imbu devrait atteindre les 2x 85 000 m3 d’eau à sa troisième phase. Dans un premier temps, cette usine va desservir, les communes populeuses de N’Djili et Kimbanseke dont la desserte en eau potable de la Régie de distribution d’eau, Regideso, se pose avec acuité depuis plusieurs décennies. La Regideso a érigé de gros collecteurs sur un circuit de 30 Km jusqu’au hub du quartier NDjili Sainte-Thérèse avant de se connecter au réseau domestique préexistant.

Dans les phases 2 et 3, l’usine va donner de l’eau aux autres communes du district de la Tshangu, à la Cité universitaire de l’UNIKIN et à une partie de Mont-Ngafula.

Lancés le 1er juillet 2019, les travaux de construction de la chaîne de traitement d’eau allant du captage jusqu’au pompage ont pris 3 ans.

Innovations

L’usine de Lemba Imbu apporte quelques innovations opérationnelles comparée aux 4 autres existantes : la station de captage a pris en compte le niveau de l’étiage critique de la rivière N’djili. En clair, même si le niveau de la rivière est au plus bas, l’usine ne manquera pas d’eau.

Vue d’une partie de l’usine de production d’eau potable de Lemba Imbu (Photo droits tiers)

L’autre particularité est la télégestion et la télé contrôle de tous les compartiments de traitement. En effet, à partir de leurs salles de contrôle, les experts techniques surveillent l’ensemble de circuit et ils peuvent démarrer et arrêter des machines à distance.

Grâce à une ligne électrique spéciale de 11 km tirée depuis la station de la Société nationale d’Electricité, SNEL, à Kimwenza, l’usine de Lemba Imbu fonctionne 24h/24 et dispose d’un grand réservoir à 5 Km de sa station.

La mise en service de la nouvelle usine par le Chef de l’État congolais Tshisekedi de cette usine, est la réponse appropriée pour notamment améliorer le vécu quotidien de la population congolaise, particulièrement celle de ville de Kinshasa, confrontée à certains endroits à la pénurie d’eau potable.

A noter qu’une autre usine, ultramoderne, de production d’eau en construction à Binza ozone, dans la partie Ouest de Kinshasa, pourra être inaugurée dans les mois à venir, par le Président Félix Tshisekedi, apprend-on. À sa phase finissante, cette usine de Binza Ozone aura la même capacité de production que celle de N’Djilli, considérée jusqu’ici comme la plus grande de la Capitale Kinshasa.

Située à une trentaine de kilomètres du centre-ville de Kinshasa au confluent des rivières N’djili et Lukaya, la station de Lemba Imbu rejoindra à termes de ses phases 2 et 3, le peloton de tête des usines de production d’eau potable. Sa réalisation est le fruit de la coopération entre la RDC et la Corée du Sud.

A noter qu’après la mise en service de ces deux usines, Kinshasa va passer de 4 usines depuis l’indépendance du pays à 6 : N’Djili, Ozone, Lemba Imbu, Ngaliema/Utexafrica, Kinsuka et Lukaya.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share