Goma : Retour sur les hommages inédits rendus aux Congolais tués par les casques bleus

Émotions, douleurs, pleurs et indignations, ce vendredi 5 Août 2022 dans la ville de Goma. Les Congolais ont rendu les derniers hommages aux 10 victimes de Goma des manifestations Anti Monusco organisées du 25 au 27 juillet dernier.

A l’occasion de ces funérailles qu’à abritées le stade de l’Unité, des populations ont scandé des chansons hostiles aux casques bleus, exigeant le Kidépart de la mission onusienne de la République démocratique du Congo, RDC.

Toute la ville de Goma était en ébullition ce vendredi 5 Août 2022 (Photo droits tiers)

La base de la Monusco située à l’aéroport internationale de Goma a été même la cible de jet des projectiles, manifestation qui a occasionné deux blessés, lesquels ont été dépêchés à l’hôpital pour des soins.

Les autorités civiles et militaires ont été présentes à cette cérémonie émouvante. « Ces victimes ont été enterrés dans la dignité, l’émotion, la résistance et la douleur », a commenté un activiste des mouvements citoyens.

Et pour tous ces martyrs, les congolais se montrent intransigeants vis-à-vis des casques bleus en Rdc, des «  persona non grata ».

Les 10 cercueils des 10 disparus (Photo droits tiers)

Ces manifestations anti Monusco qui se sont déroulées dans plusieurs villes des provinces du Nord et Sud Kivu, ont fauché la vie de 36 paisibles citoyens  dont 4 casques bleus, et fait 170 blessés d’après le dernier bilan officiel.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/08/02/tshisekedi-decide-de-precipiter-le-retrait-de-la-monusco-au-risque-et-peril/

A noter que l’enterrement a eu lieu au  cimetière Makao.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share