Guerre et catastrophes en RDC : Judith Suminwa recourt à l’église Catholique

Guerre et catastrophes en RDC : Judith Suminwa recourt à l’église Catholique

Les 35 ans du décès du Cardinal Joseph-Albert Malula ont été  commémorés le dimanche 23 Juin 2024, à la cathédrale Notre Dame du Congo. La Première ministre Judith Suminwa qui a représenté les institutions politiques nationales a cette messe, en a profité pour jeter un pont en direction de l’église catholique.

 

Dans son mot de circonstance prononcé en effet à cette occasion, le Chef du Gouvernement Congolais a sollicité  le soutien des catholiques face aux conflits armés qui endeuillent la République démocratique du Congo, RDC, dont au Nord-Kivu où le pays fait face à la guerre d’agression rwandaise, en Itiri  par le terrorisme islamiste des ADF, sans oublier d’autres groupes armés qui sèment également morts et désolation. A l’instar de ces cas, elle a évoqué aussi des foyers des tensions dans l’ex-Province du Bandundu avec la milice Mobondo, dans oublier des catastrophes naturelles dont des inondations qui ont terriblement touché la Tshopo, qu’à l’Equateur et le Tanganyika.

 

Judith Suminwa a aussi sollicité le soutien des mamans catholiques en particulier et  de l’Église Catholique en particulier dans l’exercice de ses fonctions pour pouvoir conduire le pays vers un meilleur avenir et son développement.

 

Face à tous ces défis, la Première ministre a réaffirmé la détermination de son gouvernement à éradiquer toute forme d’insécurité sur l’ensemble du territoire national et rétablir l’autorité de l’État en RDC.

 

Il est important de noter que Judith Suminwa est membre du Mouvement des mamans catholiques fondé par le prélat défunt Malula, figure emblématique de l’Eglise congolaise et africaine et initiateur du rite de messe dit « zaïrois » reconnu par Rome depuis les années 70.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share