Identification et enrôlement des électeurs : Le go au goût sucré salé

Identification et enrôlement des électeurs : Le go au goût sucré salé

Le Président de la Commission électorale nationale indépendante, CENI, Denis Kadima, a donné le go des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs, ce samedi 24 décembre 2022 dans l’avant-midi, à l’Athénée de la Gombe, à Kinshasa. Au même moment, le Chef de l’État Congolais s’est fait enrôlé dans la ville de Mbandaka où il se trouve.

Au sortir de la salle, après s’être enrôlé, le patron des élections en République Démocratique du Congo, RDC, a fait savoir devant la presse que  ce jour marque le début du processus électoral de 2023, avant d’inviter la population à s’enrôler sans attendre.

« Aujourd’hui marque le début de cet exercice, ce que nous appelons enrôlement des électeurs (…). Nous sommes maintenant dans la ligne droite vers les élections de 2023 », a déclaré à cette occasion le successeur de Corneille Nangaa. Et d’ajouter : « J’invite la population à faire comme moi, je n’ai pas attendu le 2e jour (…). Plus on va avancer dans le processus, plus il y aura de gens et moins, on pourra le faire facilement ».

Concernant cette opération, Denis Kadima a indiqué la moyenne d’électeurs à enrôler est de 65 par jour dans différents centres d’enrôlement ouvert dans plusieurs communes de la Capitale congolaise.

Dans le même avant-midi de ce samedi 24 Décembre 2022, le Président Congolais Félix Tshisekedi s’est fait identifier et enrôler au centre de l’Ecole primaire Liziba dans la ville de Mbandaka, province de l’Equateur (voir vidéo ci-dessous), où il séjourne depuis le mercredi 21 Décembre 2021 dans le cadre de la 9ème Conférence des Gouverneurs.

Un extrait de l’identification et de l’enrôlement du Président Félix Tshisekedi le samedi 24 Décembre 2022 à Mbandaka (Vidéo droits tiers)

Cependant à Kinshasa par exemple, beaucoup des personnes qui se sont déplacées très tôt le matin pour remplir ce devoir citoyen dans de centres d’inscription, ont déploré le retard du début de ces opérations qui ont commencé peu avant midi. Tandis que dans d’autres centres c’est dans les après-midi que ces opérations ont pu débuter. Plusieurs personnes se sont découragées même d’attendre après plusieurs heures de patience.

A la base, un sérieux retard dans le déploiement d’équipements dans de centres.

« Si à Kinshasa la capitale on observe de tels retards, qu’en sera-t-il dans de provinces ? », s’est interrogé un monsieur, visiblement déçu.

Il sied de rappeler que dans sa première phase, ce processus d’enrôlement des électeurs va du 24 décembre 2022 au 23 janvier 2023. Cela concerne la première aire opérationnelle qui regroupe les provinces du Kongo-central, de Kinshasa, du Kwango, du Kwilu, de Mai-ndombe, de l’Equateur, de la Mongala, du Nord-Ubangi, du Sud-Ubangi et de la Tshuapa.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share