IXe Jeux de la Francophonie à Kinshasa : La menace de Djerba définitivement passée ?

IXe Jeux de la Francophonie à Kinshasa : La menace de Djerba définitivement passée ?

La directrice générale du Comité international des Jeux de la Francophonie, CIJF, Zeina Mina, analyse actuellement avec son équipe les documents déposés par Kinshasa sur la préparation des IXe Jeux de la Francophonie prévus en 2023 à Kinshasa, renseignent certaines sources. Des documents sensés apporter des réponses sur des préoccupations notamment en termes de transport, restauration, sécurité, équipements et logement.

Ainsi, pour suivre au quotidien la préparation finale de cet événement, Zeina Mina devra normalement s’installer à Kinshasa en début d’année 2023, précisent encore des sources. C’est une des options prises au dernier Sommet de la Francophonie qui s’est tenu du 19 au 20 Novembre dernier à Djerba, en Tunisie.

Ce qui est vrai est que la RDC  a réussi à empêcher l’annulation de l’organisation de ces jeux à Kinshasa, une menace qui pesait avant le Sommet et que Djerba pouvait confirmer.

« Les Jeux de la Francophonie auront bien lieu l’an prochain à Kinshasa, en RDC. Et ils auront bien lieu aux dates prévues du 28 juillet au 6 août 2023 ». Ce refrain sans cesse entonné depuis des mois par le comité organisateur a fini par être aussi entonné notamment par Louise Mushikiwabo, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, OIF.

A l’occasion du Sommet de la Francophonie à Djerba, Louise Mushikiwabo a en effet assuré que l’événement sportif et culturel de Kinshasa n’était pas menacé. « En ce moment, il y a encore du retard dans la préparation, concède-t-elle. Et nous attendons toujours que la République démocratique du Congo complète les conditions requises. Mais ils ont fait dernièrement beaucoup de progrès. Ils ont envoyé les documents demandés. Les Jeux seront bien au rendez-vous pour 2023 ».

L’étape cruciale de Djerba étant apparemment passée, rien ne rassure que la menace pour la Rdc de perdre l’organisation de ces IXe Jeux de la Francophonie est complètement passée. Un défi que le Comité organisateur à encore à relever, en remplissant et en temps toutes les conditions notamment matérielles, logistiques, techniques attendues.