La nouvelle équipe du CSAC annonce ses premières couleurs

La nouvelle équipe du CSAC annonce ses premières couleurs

Le nouveau comité du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, CSAC, vient de publier sa première recommandation, à l’issue de sa session extraordinaire tenue tout dernièrement à Kinshasa, soit le 15 Décembre 2022. Une mesure relative à la campagne électorale précoce à travers les médias congolais.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/11/25/csac-le-nouveau-bureau-est-la/  

Cette recommandation que le CSAC déclare en effet être de stricte application sous peine de sanctions conformément à la loi, est destinée respectivement aux professionnels des médias, aux médias ainsi qu’aux acteurs politiques.  

Aux professionnels des médias de s’interdire tout message de campagne électorale précoce au cours de leurs prestations médiatiques et présentations des candidats en dehors du cadre officiel relevant de la compétence de la CENI, et de recadrer proprement tout invité qui verse dans la campagne électorale précoce.

Aux médias, le CSAC recommande de ne pas diffuser les émissions, programmes et magazines contenant des messages ou communications de campagne électorale précoce.

Et à l’endroit des acteurs politiques, il est recommandé de s’interdire tout message ou toute communication de campagne électorale précoce à travers les médias et présentation des candidats.

D’après les termes de cette recommandation cosignée par le président Christian Bosembe et le rapporteur Oscar Kabamba, le CSAC, qui est l’autorité de régulation des médias en RDC, est arrivé à prendre cette posture suite aux multiples rapports du centre de monitoring des médias congolais, CMMC, portant sur la tendance généralisée des professionnels des médias ainsi que des communicateurs et acteurs politiques à se lancer dans une campagne électorale précoce à travers les médias.    

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share