La question de la RDC évoquée par Anthony Blinken à la fin de sa tournée africaine

La question de la RDC évoquée par Anthony Blinken à la fin de sa tournée africaine

Au cours d’une conférence de presse à l’issue de sa tournée africaine marquée par l’étape de l’Angola, le Chef de la diplomatie américaine, Anthony Blinken, a, dans cet exercice conjoint avec son homologue angolais, Téte António, a évoqué de points touchant la République démocratique du Congo, RDC, notamment la sécurité à l’Est et le Corridor de Lobito.

 

Lire également : https://lesnews.cd/usa-rdc-ce-coup-de-fil-de-blinken-a-tshisekedi-apres-linvestiture/

 

Le Secrétaire d’État américain a en effet, salué le « rôle essentiel » et les efforts du Chef de l’État angolais, João Lourenço, dans la pacification entre le Rwanda et la RDC.

 

Il a en outre considéré le Dialogue de Luanda comme la meilleure option pour que les parties parviennent à la paix. À cet égard, il a souligné le fait que le Président João Lourenço jouit de la confiance de toutes les parties.

 

S’agissant du Corridor de Lobito qui fait la liaison entre l’Angola à la RDC et à la Zambie et qualifié d’un des plus grands investissements américains en Afrique, Blinken a estimé que ce projet a suffisamment de potentiel pour transformer les trois pays, la région et le monde entier. A cet effet, Blinken a déclaré que l’intention des États-Unis était d’achever les 1.300 kilomètres de chemin de fer du projet, en qualifiant en plus le Corridor de Lobito comme « l’exemple le plus solide et le plus complet, non seulement pour sa connexion physique, mais aussi numérique ».

 

De son côté, le ministre angolais des Relations Extérieures, Tete António, faisant référence au conflit dans l’est de la RDC, a souligné que « le chemin vers la paix n’est pas une ligne droite », car il peut varier.

 

Parlant des efforts de l’Angola, Tete António a souligné les conversations téléphoniques que le Président João Lourenço a eues mercredi avec ses homologues de la RDC, Félix Tshisekedi, et du Rwanda, Paul Kagame.

 

Le diplomate angolais a conclu sur cet angle par assurer que la Feuille de route de Luanda continue de lutter pour la paix, notamment dans l’Est de la RDC, soulignant que l’ensemble du processus de pacification passe par plusieurs étapes. « Nous poursuivrons les efforts et nous pensons qu’ils sont valables, pour que la RDC, pays voisin et stratégique pour l’Afrique et le monde, retrouve la paix », a-t-il declaré.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share