Les signes de la déroute du M23

Cette semaine qui s’achève connaît une montée en puissance des Forces armées de la Rdc, FARDC, sur le front, face au M23 soutenu par le Rwanda. Aux frappes aériennes succèdent les attaques au sol dans le camp ennemi. Face à cette force de frappe congolaise, les suppôts du Rwanda dans leurs fuites saccagent tout sur leur passage.

En débandade, le M23 détruit 10 écoles à Rutshuru et Kiwanja. « ils ont pillé tout ce qui appartenait aux élèves », affirme la Société civile.

« Ils ont aussi stoppé un bus qui avait à son bord des civils ayant traversé la frontière Ougandaise pour se diriger vers Bunagana », signale-t-on encore.

Des informations consolidées par les affirmations du porte-parole de l’Armée congolaise, le lieutenant-colonel Guillaume Njike.

« Face à la force de frappe des FARDC, ces terroristes et leurs alliés Rwandais sont désemparés ». En représailles, ils « arrachent et amènent en Ouganda et Rwanda tous les produits des champs de la population. de l’Armée congolaise », précise-t-il.

Plus précis encore, le lieutenant-colonel Guillaume Njike rassuré que « l’offensive lancée par les FARDC évolue  très bien. Nous prenons de plus en plus de l’ascendance sur l’ennemi qui recule du côté de Rugari, Rwindi et pont Mabenga ».

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share