Lusaka : Les pays de la SADC font bloc derrière la RDC et s’attaquent au Rwanda

Lusaka : Les pays de la SADC font bloc derrière la RDC et s’attaquent au Rwanda

Le Sommet extraordinaire de la Double Troïka de la SADC, tenu le samedi 22 Mars 2024 à Lusaka, en République de Zambie, a réitéré le soutien de l’organisation régionale aux gouvernements du Mozambique et de la République démocratique du Congo, RDC, pour parvenir à la paix, à la stabilité et à une sécurité durable dans le zones de conflit, souligne le communiqué final.

 

Le Chef de l’État Congolais, Félix Tshisekedi, a en effet participé à ce Sommet extraordinaire, qui a réitéré l’engagement régional exprimé dans le Pacte de Défense Mutuelle de la SADC, selon lequel « une attaque armée contre un membre L’État sera considéré comme une menace à la paix et à la sécurité régionales ».

A cette occasion, il a été souligné esprit de solidarité régionale collective des pays de la SADC à travers leurs contributions et leur soutien continu à la SAMIM et à la SAMIDRC, missions de la SADC déployées respectivement à Cabo Delgado, au nord du Mozambique et à l’est de la RDC.

 

Cette réunion qui a été convoquée pour évaluer les progrès réalisés jusqu’à présent par les deux missions, a félicité les pays contributeurs de troupes et a exprimé sa gratitude aux hommes et femmes déployés au sein de la SAMIM et de la SAMIDRC, pour le service rendu en faveur de la préservation de la paix et du développement. sécurité dans la région.

 

Le Sommet a réaffirmé son soutien aux processus politiques et diplomatiques, à savoir le Processus de Luanda, dirigé par le Président angolais João Lourenço et champion de l’Union africaine pour la paix et la réconciliation en Afrique, ainsi qu’au Processus de Nairobi, dirigé par l’ancien Président Uhuru Kenyatta. du Kenya.

 

Le Sommet extraordinaire a réitéré l’engagement inconditionnel à fournir un soutien diplomatique et militaire au gouvernement et au peuple de la RDC, en vue de trouver des solutions durables au conflit « violent » dans sa partie Est et a ordonné au Secrétariat exécutif de la SADC d’intensifier sa diplomatie publique sur le rôle et les succès des missions de soutien à la paix de la SADC, y compris le SAMIM et le SAMIDRC, afin d’éviter les influences externes négatives qui pourraient compromettre leur succès.

 

Le Sommet a également exprimé sa désapprobation quant au contenu de la correspondance envoyée par le Rwanda aux Nations Unies et à la Commission de l’Union africaine concernant le soutien à la SAMIDRC.

 

A cet égard, le Sommet a précisé que le déploiement de la SAMIDRC vise à restaurer la paix et la sécurité en RDC et qu’il est conforme au Traité et au Protocole de la SADC sur la coopération dans les domaines de la politique, de la défense et de la sécurité et au Pacte de défense mutuelle de la République démocratique du Congo. organisation régionale.

 

Le Président Félix Tshisekedi particulièrement a, à la suite, exprimé sa gratitude pour le soutien « ferme » de la SADC à son pays pour le rétablissement de la paix et de la sécurité, et a aussi félicité Hakainde Hichilema, Président de la République. de Zambie et président par intérim de l’organisme de paix et de sécurité de la SADC, pour avoir convoqué la réunion.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share