Mobilisation générale : Jean-Marie Elesse et le RRC renforcent la ligne de front

Mobilisation générale : Jean-Marie Elesse et le RRC renforcent la ligne de front

L’appel à la mobilisation générale fait le 3 Novembre 2022 par le Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi, a travers un discours solennel à la nation, continue d’enregistrer des adhésions. Répondant à cet appel, Jean-Marie Elesse Bokokoma et son regroupement politique le Rassemblement pour la Reconstruction de la RD Congo, RRC, ont décidé de renforcer la ligne de défense populaire qui se constitue ainsi autour des Forces armées de la Rdc, FARDC, et de son Commandant suprême.

C’est un Jean-Marie Elesse le front bien dressé que nous avons rencontré en cette période où la nation congolaise vit au rythme de la mobilisation générale.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/11/03/tshisekedi-decrete-la-mobilisation-generale-et-met-en-garde-tous-les-traitres/

« La Nation est en péril et aucun patriote sensé ne peut rester indifférent face cette situation, surtout après l’appel du Chef de l’État Félix Tshisekedi. En tout cas le RRC et moi répondons présents à cet appel et sans condition ».

Pour ce cadre de l’Union sacrée de la nation, « Une armée qui a le soutien du peuple est invincible. Les FARDC ont notre soutien et nous croyons en leurs capacités et en leur esprit de sacrifice pour le rétablissement de l’intégrité du territoire mis en mal par cette agression rwandaise sous couvert du M23 ».

Jean-Marie Elesse (ici en nœud papillon) à la tête d’une délégation du RRC après une rencontre avec le Premier ministre Jean-Michel Sama-Lukonde (Photo droits tiers)

Il se fait cependant que certaines personnes et organisations posent de conditionnalité pour répondre à cet appel à la mobilisation générale. A ce sujet, Jean-Marie Elesse se montre intraitable : « Cela est inadmissible ! Votre maison est en feu, un incendie causé par des ennemis, vos biens, vos enfants, vos parents, et tout ce que vous avez de plus précieux sont en danger. Et pour combattre ce danger, vous posez de conditions ?! C’est inopportun ! », déclare-t-il. Et de renchérir « Je suis vraiment contre cette attitude ».

Pour rappel, le Chef de l’État Congolais dans ce discours du 3 Novembre 2022 avait demandé à ses compatriotes de taire les divergences politiques « pour défendre tous rassemblés, notre mère patrie. Restons tous unis et solidaires derrière nos Forces armées ». Ce, après avoir souligné que «  la guerre qui nous est imposée par nos voisins, exige de chacun de nous des sacrifices ».