Nord-Kivu : Le pire est-il à craindre à Butembo ?

Nord-Kivu : Le pire est-il à craindre à Butembo ?

Depuis quelques mois, apprend-on de sources dans la ville de Butembo, province du Nord-Kivu, rien ne va entre les services de sécurité et la population de la partie nord de cette ville. Ce qui pousse certains à tirer vivement la sonnette d’alarme.

En effet, les deux, pourtant partenaires, s’accusent mutuellement. Les services de sécurité notamment l’armée et la police accusent la population de cette partie de la ville de collaborer avec des forces rebelles et de paralyser la ville par des manifestations intempestives et spontanées.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/12/02/nord-kivu-plusieurs-interpellations-apres-un-bouclage-a-butembo/

Pour sa part, la population de cette partie nord de la ville, non seulement s’oppose à l’installation de plusieurs positions militaires à travers la ville, mais également accuse les services d’être auteurs de plusieurs abus des droits humains notamment des cas de vol, viol, extorsion et autres, renseignent toujours nos sources.

Alors qu’ils sont appelés à vivre ensemble dans un mariage civilo-militaire étroit, les deux parties en face se regardent désormais en chiens défaillants. Une situation qui préoccupe au plus haut niveau les acteurs politiques et sociaux de cette ville commerciale qui craignent éventuellement le pire.