Nord-Kivu : Les déplacés de retour à Rutshuru demandent le déploiement des FARDC

Malgré la présence des rebelles du M23 soutenu par le Rwanda dans certaines zones,  le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, OCHA, a communiqué sur le retour en territoire de Rutshuru , province du Nord-Kivu, d’au moins 50 000 personnes ayant fuis les combats entre le M23 et les Forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC.

L’accalmie précaire observée sur de lignes des combats qui règne depuis le contrôle de certaines zones par la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est, EACRF, serait en effet à la base de ce mouvement de retour qui s’observe depuis mi-Mars 2023. Ce, malgré que tous les aspects de la vie soient sensiblement affectés dans ces zones, après plusieurs mois des affrontements. Une récente évaluation effectuée par des partenaires humanitaires dans la zone Kibirizi par exemple, a révélé des besoins urgents en nourriture, articles ménagers essentiels et abris, a-t-on de sources locales.

Il se fait aussi que dans certaines zones de Rutshuru, des habitants rapportent la présence des éléments du M23 soutenu par le Rwanda malgré la présence des troupes de l’EACRF, rendant évidemment la situation sécuritaire précaire et volatile. Ce qui fait craindre de nouveaux affrontements.

Dans le territoire de Masisi, la population témoigne la présence des rebelles du M23 qui se déguisent toute en changeant juste de tenue, se camouflant au sein de la population en tenue civile. Et la population demande expressément que les FARDC soient déployées dans ces zones pour garantir la sécurité. Plusieurs habitants ne faisant pas vraiment confiance à la Force de l’EAC.

A noter que la majorité de ces déplacés qui ont décidé de retourner dans leurs milieux respectifs étaient regroupés dans les camps de Kanyaruchinya et de Don Borco Ngangi près de Goma, sans assistance et où la famine, différentes maladies et intempéries étaient le lot quotidien.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share