Option militaire contre le M23 : Ça passe ou ça casse après ce vendredi

Option militaire contre le M23 : Ça passe ou ça casse après ce vendredi

S’exprimant ce jeudi 24 Novembre à Goma, le commandant de la Force régionale de l’Afrique de l’Est, EACRF, le général de division Jeff Nyagah, a insisté sur le respect strict, notamment par le M23, des délais définis dans la déclaration du Mini-sommet tenu à Luanda, en Angola, le mercredi 23 novembre 2022.

Les Chefs d’Etat réunis au  Mini-Sommet de Luanda sur la paix et la sécurité dans l’Est de la RDC, ont décidé notamment d’une cessation des hostilités du M23 contre les FARDC dès ce vendredi 25 novembre à 18h.

Lire également : https://lesnews.cd/2022/11/23/guerre-de-lest-le-mini-sommet-de-luanda-a-livre-ses-secrets-sans-kagame/

Bien que le dialogue est considéré comme la voie prioritaire pour régler cette crise sécuritaire, le patron de la Force régionale a soutenu qu’une option militaire était inévitable si les groupes armés ne tenaient pas compte des appels à une cessation immédiate des hostilités et à un retrait des zones désignées, conformément au communiqué de Luanda.

Par ailleurs, Jeff Nyagah a ajouté que les troupes des autres pays de l’EAC continueraient à travailler en étroite collaboration avec les FARDC et d’autres acteurs étatiques et non étatiques pour des opérations efficaces.

« Les forces spécialisées déjà sur le terrain ont les capacités requises et ont sécurisé les infrastructures stratégiques, y compris l’aéroport international de Goma, les zones environnantes et la protection des personnes déplacées internes, PDI. En outre, les forces patrouillent conjointement avec les FARDC dans les zones proches des lignes de front », a-t-il dit.

D’après Jeff Nyagah, les plans sont à un stade avancé pour déployer davantage de troupes sur les lignes de front dans les prochains jours après avoir achevé la mobilisation de toute la logistique nécessaire aux opérations.

Le général de division Jeff Nyagah et le gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima
(Photo droits tiers)

Jeff Nyagah a aussi rencontré le gouverneur du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima, et a discuté des domaines de collaboration en vue de la réalisation des étapes décrites dans le communiqué de Luanda.