Rdc-Jeunesse : Le Plan d’Action National de la Résolution 2250 du Conseil de sécurité validé

Rdc-Jeunesse : Le Plan d’Action National de la Résolution 2250 du Conseil de sécurité validé

Ça y est pour la jeunesse congolaise. Encore une avancée majeure dans le cadre de la résolution des conflits pour une paix durable et gage de développement attendu par les jeunes. Présenté et défendu à la 77ème réunion du Conseil onseil des Ministres du vendredi 18 novembre 2022 par le ministre de la Jeunesse Yves Bunkulu, « le Plan d’Action National de la Résolution 22 50 », PAN 2250, a été adopté.

En effet, le PAN 2250 1ère  génération 2022-2026 était élaboré dans un contexte national en faveur des jeunes, de la paix et de la sécurité pour les aider à renforcer l’action qu’ils déploient en vue de prévenir l’extrémiste violent et de contribuer à la réconciliation et à la consolidation de la paix. La RDC voudrait par ce Plan, renforcer les acquis de la réponse nationale un s’attaquant aux facteurs défavorables à l’extrémisme, tels que le manque de débouchés sociaux-économiques pour les jeunes, la discrimination et la marginalisation. C’est dans ce cadre qu’un processus fortement participatif et inclusif a procédé à l’élaboration de ce PAN 2250, d’après une dépêche de la cellule de presse du cabinet ministériel de la Jeunesse.

Les conflits en Rdc et leurs conséquences restent une source de préoccupation majeure dans la mesure où ils constituent un défi multidimensionnel au développement économique et humain dans le pays. Il est nécessaire de se pencher sur la question de la jeunesse au plus haut niveau, tant au plan régional que mondial, et d’appuyer le gouvernement de la RDC dans sa recherche d’une solution au conflit et dans ses efforts pour remettre le pays sur la voie du développement durable, souligne encore la dépêche.

L’Onu a attiré l’attention du monde sur le fait que plus de 600 millions de jeunes vivent dans des sociétés fragiles et touchés par des conflits. Les jeunes sont sans doute considérés comme les plus touchés, soit en tant que victimes, soit en tant qu’acteurs de la myriade des conflits violents dans le monde d’aujourd’hui. Cette interprétation a contribué à les sécuriser en tant que menace croissante pour la paix et la sécurité mondiales.

Le présent plan d’action national de la résolution 2250 de la RDC était élaboré pour servir de réflexion, d’échange, des études, d’analyse et de développement ainsi que des enquêtes menées par la coalition jeune paix et sécurité, JPS, à travers les organisations des jeunes dans les 26 provinces de la RDC.

Il comprend 4 chapitres en commençant par le liminaire.

– Le 1er chapitre porte sur la méthodologie utilisée tout au long du processus d’élaboration qui explique le chemin parcouru pour la mise sur pied de ce document stratégique et l’implication de toutes les parties prenantes dans la thématique ;

– Le 2ème chapitre présente les axes d’intervention du PAN 2250, 1 ère génération ;

-Le 3ème chapitre parle de la stratégie de mise en œuvre du plan national 2250 et ;

-Le 4ème  chapitre développe, enfin le mécanisme de planification, de coordination, de suivi, de contrôle et d’évaluation du PAN de la résolution 2250.

Ce plan a une durée de 4 ans (2022-2026). La projection de sa mise en œuvre sur terrain par les activités bien identifiées, avec leurs coûts et moyens clairement établis dans un Cadre logique, tout étant soutenu par un budget à hauteur de USD $ 19.497.000, avec un plan de décaissement relatif à un chronogramme.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share