RDC : Les occidentaux à l’attaque… L’opposition en embuscade…

RDC : Les occidentaux à l’attaque… L’opposition en embuscade…

Entre le 20 Mai et le 1er Juin 2023, beaucoup d’événements politiques se sont produits en République démocratique du Congo, RDC, et principalement la marche et le sit-in de l’opposition, suivi de l’empêchement d’entrée dans la province du Kongo-Central dont l’opposant Moïse a été l’objet, sans oublier l’arrestation musclée du conseiller spécial de ce dernier. Entre-temps, le Président Félix Tshisekedi a effectué un voyage d’État en Chine, qui n’aurait pas été du goût des occidentaux…

« La liberté d’expression, de la presse, de réunion, d’association et de mouvement sont des éléments essentiels d’un processus libre, équitable et pacifique, tout comme l’État de droit ». Une position contenue dans la déclaration commune publiée le vendredi 2 Juin 2023 par les représentants en RDC des Etats-Unis, d’Allemagne, de Belgique, du Canada, d’Espagne, de France, de Grèce, d’Italie, du Japon, de Norvège, des Pays-Bas, du Portugal, du Royaume-Uni, de Suède, de Suisse, de la République Tchèque et de la Délégation de l’Union européenne.

Ces diplomates occidentaux réitèrent, dans cette déclaration, les préoccupations concernant l’usage excessif de la force en réponse aux récentes manifestations, les restrictions imposées à la liberté de mouvement ainsi que les arrestations arbitraires.

Pour un analyste, cette sortie médiatique de pays occidentaux à travers leurs représentants à Kinshasa et en ce moment « cacherait mal les frustrations de l’Occident qui aurait vu d’un mauvais œil le récent rapprochement stratégique entre la RDC et le Géant Chinois, à la lumière du séjour que vient d’effectuer le Chef de l’État Congolais au pays de Mao ». Pour cet analyste, cette posture de pays occidentaux est une autre forme de pression sur Tshisekedi pour le contraindre à lâcher du lest.

Au même moment, la coalition de l’opposition issue de la déclaration de Lubumbashi du 14 Avril 2023 et comprenant les leaders des partis politiques LGD avec Matata Ponyo, ENVOL avec Delly Sesanga, Ensemble pour la République avec Moïse Katumbi, et ECIDE avec Martin Fayulu, annoncent la tenue d’une nouvelle marche dans la capitale, Kinshasa, le 21 juin prochain, précédé d’un meeting populaire quatre jours avant, soit le 17 Juin, à la place Saint Thérèse de Kinshasa.

Concernant la marche, ces formations politiques ont officiellement saisi l’Hôtel de ville de Kinshasa, à qui ils informent organiser «  une marche pacifique en date du 21 juin 2023 à 9 heures, laquelle partira du quartier 3 dans la commune de Masina en passant par le boulevard Lumumba pour chuter à la place Saint Raphaël, 1ére rue Limete ».

De quoi mettre le pouvoir de Kinshasa à l’épreuve, pense-t-on. Qui vivra, verra !

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share