RDC : Les prix des carburants grimpent encore au grand dam des ménages

RDC : Les prix des carburants grimpent encore au grand dam des ménages

Environ 48 heures après la rareté des carburants terrestres observée otamment dans les stations de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, RDC, les prix à la pompe ont été revus à la hausse dans la zone d’approvisionnement Ouest du pays, passant de 3.225,00 FC à 3.475,00 FC (soit 1,3900 USD). 

C’est en effet par un arrêté signé par le ministre intérimaire de l’Economie nationale, Eustache Muhanzi Mubembe, et rendu public ce jour que « Le prix d’un litre d’essence passe à désormais de 3.225,00 FC à 3.475,00 FC (soit 1,3900 USD) à la pompe dans la zone d’approvisionnement Ouest de la République démocratique du Congo », a-t-on lu.

Le même arrêté ministériel note que le prix d’un litre du gasoil vendu à 3.215,00 FC se négociera désormais à 3.465,00 FC (soit 1,3860 USD), celui du pétrole passe de 2.650,00 FC à 2.900,00 FC (soit 1,1600 USD) et le Fomi sera vendu 2.084,00 FC (soit 0,8336 USD) en lieu et place de 2.005,24 FC.

Par ailleurs, un litre d’essence est fixé à 4.220,00 FC dans la zone Nord, celui d’essence passe de 3.970,00 FC à 4.220,00 FC (soit 1,6880 USD) au taux de 2.500 FC, celui du pétrole de 3.200,00 FC à 3 460,00 FC (soit 1,3800 USD) et le gasoil de 4020,00 FC à 4 270,00 FC (soit 1,7080 USD) , a précisé le ministre intérimaire de l’Economie nationale, dans le même arrêté.

En RDC comme cela peut aussi être le cas sous d’autres cieux, la hausse du prix des carburants à de l’incidence sur les prix des produits de premières consommations ainsi que des courses dans les transports publics. De quoi aggraver encore le train de vie sans cesse précaire de la population congolaise.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share