RDC-Monnaie : Tous les TPE en Franc congolais ? Les explications en Français facile d’un Expert

RDC-Monnaie : Tous les TPE en Franc congolais ? Les explications en Français facile d’un Expert

Dans une correspondance adressée tout récemment aux établissements de crédits et sociétés financières en République démocratique du Congo, RDC, la Banque centrale du Congo, BCC, leur a fait part de la mesure qu’elle a prise, les obligeant désormais de paramétrer  les terminaux de paiement électronique uniquement en Franc Congolais. Une mesure qui entre en vigueur le 31 Juillet 2024.

 

Prise en effet dans la droite ligne du processus de valorisation et d’imposition du Francs Congolais par rapport aux devises étrangères sur le marché Congolais, cette mesure semble difficile de compréhension au niveau de l’opinion.

Un expert en la matière, Flory Mapamboli pour ne pas le citer, a, à travers son compte officiel ex Twitter, donné une explication plus claire et simple, ainsi reprise ci-dessous, en rapport avec ladite mesure.

 

Comprendre le pourquoi du paramétrage de tous les TPE en Franc congolais

 

Voici les éclaircissements d’un expert.

 

  1. Le Terminal de paiement électronique, TPE, est la petite machine utilisée généralement dans les caisses des supermarchés, boutiques, restaurants,  pour des paiements avec cartes bancaires…
  2. Il n’est pas à confondre avec le distributeur automatique des billets, DAB, où l’on retire du cash. La mesure de la BCC ne concerne pas les DAB.
  3. En RDC, les prix sont généralement affichés en francs congolais, les factures sont également établies en cdf (même si le menu reprend les prix en usd) et souvent converties en USD.
  4. Tous les TPE que nous voyons dans des supermarchés, boutiques, restaurants,  sont paramétrés en dollars américains.
  5. Lorsque nous payons une facture établie en CDF avec une carte bancaire ayant les francs congolais, sachant que les TPE ne sont paramétrés qu’en USD, deux opérations de change sont réalisées. Premièrement, le commerçant convertit sa facture de CDF en USD (à son taux de change), ensuite lors du paiement, votre banque vous vend les devises pour honorer votre facture. En clair, parce que vous n’avez que des CDF, votre banque utilisera son taux de change (sans demander votre avis) pour acheter vos francs congolais. Dans ces deux opérations (conversion facture de CDF en USD et achat des devises auprès de votre banque), vous perdez l’argent. C’est la perte de change qui peut être importante suivant le volume de la transaction.

Un exemple simple. Vous mangez dans un restaurant,  votre addition est de 265.000 FC. Le système de facturation du restaurant vous indique que cette somme vaut 100$, soit 1 $ = 2.650 FC. Vous n’avez pas du cash et vous devez payer avec votre carte bancaire ayant des fonds en francs congolais. Le serveur vous amène le TPE (paramétré en USD) et après paiement de 100$,  vous recevez un message selon lequel votre compte est débité de 280.000 FC. Vous venez de perdre 15.000 FC liés à l’opération de change.

Le restaurant (qui s’est transformé en bureau de change) a acheté vos devises moins cher et la banque vous a vendu les devises à un prix incluant son gain de change.

  1. Même lorsque vous payez avec votre carte ayant les fonds en USD, vous perdez quand-même parce que, en prenant notre exemple ci-dessus, votre restaurant aura converti sa facture établi en CDF, en USD, avec un taux de change généralement en deçà de celui appliqué sur le marché de change.
  2. Avec la mesure prise par la BCC, vous paierez directement 265.000 FC, avec votre carte ayant les fonds en CDF, sans qu’il y ait préalablement besoin d’une quelconque opération de change. Si vous payez avec votre carte ayant les USD, vous perdrez du fait la conversion de CDF en USD par le restaurant. En conséquence, vous devez chercher à avoir les francs congolais, vous ne serez plus tenté de convertir systématiquement votre salaire en USD.
  3. Conséquence logique de cette mesure : On crée la demande du franc congolais, moins de spéculation, baisse de la demande de dollars, moins de pression sur le taux de change et in fine, plus de valeurs à notre monnaie.

 

Une attitudedeFloryMapamboli.(Photo droits)

 

Concernant Flory Mapamboli, il sied de noter essentiellement qu’il est Député National, Conseiller du Ministre des Finances en charge de la Trésorerie, Manager et Expert comptable.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share