RDC : Nouveau massacre et découverte d’un charnier avec une demi-centaine de cadavres

Les restes d’une cinquantaine de militaires et civils tués entre 2021 et 2022 par des rebelles ont été découverts cette semaine dans un charnier au nord-est de la République démocratique du Congo, RDC, où a également eu le massacre de 21 villageois, d’après plusieurs sources.

Les corps ont en effet été découverts par des agriculteurs à Ntoma le jeudi dernier, selon de témoignages. Dans plusieurs des restes, il y avait des uniformes des Forces armées de la RDC, FARDC, soulignent les mêmes sources.

De voix se prononcent pour des fouilles plus profondes même dans les villages environnant, où les terroristes ADF, un groupe rebelle originaire d’Ouganda et affiliés au groupe terroriste État islamique, sont très actifs.

Le vendredi dernier, la société civile a accusé les rebelles ADF d’avoir massacré 21 villageois. C’est donc un nouveau massacre qui a eu lieu dans le secteur de Béni-Mbau, à une vingtaine de kilomètres de Béni et une quinzaine de l’aéroport de Mavivi.

D’après de données publiées par le Baromètre de la sécurité du Kivu, les ADF sont responsables de plus de 3 540 morts dans plus de 660 attaques en RDC depuis 2017.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share