Reports de réunions sécuritaires de l’EAC à Goma : Mauvais présage ?

Reports de réunions sécuritaires de l’EAC à Goma : Mauvais présage ?

Prévue dans la ville de Goma, chef-lieu de la province congolaise du Nord Kivu, la réunion des ministres de la Défense de la Communauté des pays d’Afrique de l’Est, EAC, initiée par le Gouvernement congolais, sur la situation sécuritaire en RDC, n’aura plus lieu ce mercredi 19 avril comme initialement prévu. Peu avant ça, les travaux des experts qui devaient se tenir le lundi 17 avril, n’a pas non plus eu lieu.

A en croire le Secrétariat de cette organisation sous-régionale, il se pose une question d’ordre organisationnel. Le Rwanda, un des pays de l’EAC, refuse d’envoyer ses représentants à ladite rencontre devant avoir lieu à Goma. Le secrétariat de l’EAC fait savoir que « la sécurité de la délégation du Rwanda n’est pas garantie à Goma » et que « la partie rwandaise n’a pas envoyé ses émissaires et a sollicité une délocalisation de cette rencontre ».

Cette réunion des ministres de la Défense de l’EAC avait pour but d’évaluer et clarifier, le mandat de la Force régionale de cette organisation dans la partie Est de la République démocratique du Congo, RDC, après plusieurs divergences qui pour les un était un mandat offensif et défensif pour les autres a précisé le ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya sans donner les détails approfondi au sujet du report qui selon lui revenait au ministère de la Défense de préciser les choses.

Il sied de signaler que le vice-Premier ministre, ministre de la Défense nationale, Jean-Pierre Bemba, avait annoncé au dernier conseil des ministres que cette réunion devait être précédée, le lundi 17 avril, par les travaux des experts des pays membres de l’EAC qui a été aussi annulée. Il était prévu que les participants à cette rencontre se penchent sur les rapports des chefs des renseignements militaires et chefs d’état-major depuis l’arrivée de différentes troupes sur le sol congolais. Et, le mardi 18 avril, devrait intervenir à Goma la réunion des chefs d’état-major général de cette organisation régionale.

Par expérience, certains observateurs ne se privent pas de voir d’un mauvais oeil tous ces reports, alors que le moment est crucial sur le plan sécuritaire dans la région, après notamment la dernière sortie médiatique de Paul Kagame au Bénin, où il a pratiquement revendiqué de « terres rwandaises » en Rdc et en Ouganda.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share