Sécurité : l’Assemblée nationale a-t-elle sauvé la RDC des infiltrations ?

Sécurité : l’Assemblée nationale a-t-elle sauvé la RDC des infiltrations ?

L’assemblée nationale a adopté dans la soirée de ce mardi 8 Novembre 2022 la «  recommandation portant interdiction d’intégrer, de mixer et de brasser des éléments des groupes armés terroristes et autres au sein des FARDC, de la Police Nationale et des Services de Sécurité de la République démocratique du Congo, RDC ».

C’est donc à l’unanimité que cette recommandation destinée au Gouvernement de la Rdc a été adoptée.

Initiée par le Président de la Chambre basse, Christophe Mboso, cette proposition voudrait que « Maintenant et pour plus jamais qu’il y ait encore des groupes armés », a martelé le speaker de l’Assemblée nationale.

Auparavant, cette proposition a fait l’objet d’un grand débat à l’hémicycle. Plusieurs députés ont en effet défilé pour apporter chacun sa contribution le sien, la proposition ayant bénéficié de l’accompagnement de la grande majorité. « Il faut mettre fin à ce phénomène consistant à passer toujours par les groupes armés pour entrer dans l’armée ou les services », ont soutenu en substance les intervenants.