Sécurité : La SADC envisage une intervention militaire dans l’Est de la RDC

Sécurité : La SADC envisage une intervention militaire dans l’Est de la RDC

C’est ce qui est déchiffrable entre les lignes de l’une des résolutions du récent sommet de la Troïka de la Communauté de développement d’Afrique australe, SADC.

La Troika de la SADC, organe sur la politique, la défense et la coopération en matière de sécurité, a tenu un sommet en Namibie, le 31 Janvier 2023, avec pour ordre du jour une mise à jour du travail de la Mission de la SADC au Mozambique, SAMIM, les tensions politiques en Eswatini et l’instabilité dans l’Est de la République démocratique du Congo, RDC.

Cette réunion de la Troïka de la SADC s’est conclu par un appel urgent à la fin des hostilités et des instabilités politiques dans la région.

La Troïka, après avoir condamné entre autres la recrudescence du conflit armé dans la partie orientale de la RDC par les rebelles du M23 soutenus par un soutien étranger (le Rwanda, Ndlr), a, dans un communiqué en 15 points lu par le secrétaire exécutif de la SADC, souhaité notamment que les différentes Communautés économiques régionales déploient des forces pour intervenir en RDC.

A noter que le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a également assisté en distanciel au sommet en tant qu’observateur.

Ce sommet extraordinaire a été précédé d’une réunion du comité ministériel de l’organe, lundi 30 Janvier en fin de journée.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share