Sécurité : L’impact majeur attendu sur la situation sécuritaire avec la modernisation des FARDC

Sécurité : L’impact majeur attendu sur la situation sécuritaire avec la modernisation des FARDC

La République démocratique du Congo, RDC, adopte des fusils d’assaut de fabrication israélienne pour les forces spéciales, révèle une source médiatique. Une décision qui intervient également à un moment où la situation sécuritaire dans l’est de la RDC demeure préoccupante.

D’après en effet le site military.africa spécialisé dans les questions militaires, la RDC a adopté l’utilisation à grande échelle de fusils d’assaut EMTAN MZ-4P de 5,56 x 45 mm de fabrication israélienne pour ses forces spéciales. Une réalité qui a été mise à nue le samedi 22 Juillet 2023 à l’occasion de la marche publique d’endurance effectuée par les Forces spéciales de l’Armée Congolaise à travers les artères de Kinshasa.

Dans ses analyses d’expert, military.africa affirme que l’adoption du MZ-4P par les forces spéciales de la RDC constitue une évolution significative, car elle démontre la volonté du pays de moderniser son armée et d’équiper ses forces spéciales des meilleures armes possibles. Le MZ-4P est un fusil d’assaut très apprécié, utilisé par les unités des forces spéciales du monde entier, et son adoption par la RDC est susceptible de donner aux forces spéciales du pays un avantage significatif au combat.

Et military.africa de poursuivre qu’en plus du MZ-4P, les forces spéciales de la RDC ont également exposé des fusils d’assaut AK-103 de 7,62 x 39 mm de fabrication russe, des AKM modifiés et des mitrailleuses légères de 7,62 x 54 mm PKM lors de ladite marche publique d’endurance. L’AK-103 est une version modernisée de l’AK-47 et constitue l’un des fusils d’assaut les plus populaires au monde. L’utilisation de ces armes par les forces spéciales de la RDC démontre que le pays est sérieux dans sa volonté de moderniser son armée et d’équiper ses forces spéciales des meilleures armes possibles.

Pour soutenir davantage ses thèses, military.africa soutient que la RDC a modernisé ses forces armées ces dernières années, en acquérant de nouveaux équipements militaires auprès de diverses sources. Cela inclut des drones comme le Rainbow CH-4 de fabrication chinoise, des avions comme le Paramount Mwari de fabrication sud-africaine, des hélicoptères russes et des véhicules blindés comme le Calidius MCAV-20 de fabrication émiratie.

Parlant concrètement de cet armement redoutable acquis par les FARDC, Military.africa va plus loin en décrivant que le Rainbow CH-4 est un véhicule aérien sans pilote, UAV, à moyenne altitude et longue endurance, MALE, qui peut être utilisé pour diverses missions, notamment la surveillance, la reconnaissance et la frappe. Le Paramount Mwari est un avion d’attaque léger bien adapté aux opérations dans les conditions difficiles de la RDC. Le Calidius MCAV-20 est un véhicule résistant aux mines et protégé contre les embuscades, MRAP, qui peut protéger les troupes contre les mines terrestres et les engins explosifs improvisés, IED.

En conclusion, military.africa pense que l’acquisition par la RDC de ces nouveaux équipements est susceptible d’avoir un impact majeur sur la situation sécuritaire du pays. Le Rainbow CH-4 donnera à la RDC la capacité de mieux surveiller ses frontières et de suivre les mouvements des forces ennemies. Le Paramount Mwari fournira à la RDC une nouvelle capacité de frappe aérienne, qui aidera le pays à contrer les attaques armées de ses adversaires. Le Calidius MCAV-20 contribuera à protéger les troupes de la RDC contre les mines terrestres et les EEI, qui constituent une menace majeure pour le pays.

Comme quoi, l’adage qui dit que « Qui veut la paix prépare la guerre » semble trouver tout son sens dans ces efforts de la RDC à moderniser ses Forces de Défense et de Sécurité. Ce qui aura notamment le mérite de créer la dissuasion et faire réfléchir à deux fois ses potentiels adversaires.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share