Sécurité sociale : La CNSS fait briller la Rdc avec deux trophées à l’échelle mondiale

Sécurité sociale : La CNSS fait briller la Rdc avec deux trophées à l’échelle mondiale

Le Forum virtuel de la sécurité sociale pour l’Afrique s’est tenu du 5 au 7 Octobre en terre ivoirienne d’Abidjan. Une des retombées notable est que la Caisse nationale de sécurité sociale, CNSS, de la République démocratique du Congo, RDC, s’est vu décerner deux prix «AISS de bonnes pratiques».

En effet, le premier prix récompense la RDC pour la réforme fixant les règles relatives au régime général de sécurité sociale. Depuis 1961, c’est la 1ère réforme appliquée au régime de sécurité sociale en RDC, rappelle-t-on.
Le 2è prix couronne la CNSS pour son modèle de partenariat en faveur des pensionnés et retraités. Ce modèle a été jugé non seulement efficace, mais aussi de proximité. L’Association internationale de sécurité sociale (AISS) l’a adopté et recommandé qu’il soit dupliqué dans tous les Etats membres de l’association.

Il convient de rappeler que cette double récompense est aussi pour le résultat de la politique de numérisation de la gestion de la CNSS. Une stratégie managériale remarquable, laquelle a permis à l’entreprise de rester efficace malgré la période sombre du Covid-19. La télé-déclaration en est une illustration.

Concernant tout justement la lutte contre la pandémie du coronavirus, la CNSS s’est particulièrement démarquée, notamment avec une contribution à la lutte évaluée à 1 million de dollars, sans compter l’ambulance et autres appuis au Fonds national de solidarité et de soutien à la Covid-19, FNSSC.

A noter que dans le classement des nations africaines primées à l’occasion de ce rendez-vous d’Abidjan, la Côte d’Ivoire pays hôte coiffe la 1ère place, et la RDC occupe la 4ème.

En jetant un regard rétrospectif sur les annales de la CNSS RDC, on peut évidemment se rendre compte que toutes ces prouesses sont aujourd’hui possibles suite au travail abattu par l’ancien comité, notamment le conseil d’administration dirigé par le professeur Sekimonyo wa Magangu et la direction générale pilotée par Mme Agnès Mwad. C’est, en fait, ce comité qui a sorti la CNSS de l’ornière pour la faire rayonner sur le continent et dans le monde.

La réforme du régime de sécurité sociale introduite par ce comité a été jugée conforme sur le plan mondial. Ce qui justifie la reconnaissance de l’AISS en décernant deux trophées à la CNSS RDC.
Toutes ces prouesses ont valu à Agnès Mwad d’être hissée à la coordination du Blaisac (Bureau de liaison pour l’Afrique centrale) et un siège de membre permanent de l’AISS, structure que la RDC lorgnait de loin, quelques années auparavant.
Pas plus tard qu’en 2017, à Addis-Abeba en Ethiopie, la CNSS alors l’INSS, avait été couronnée pour la gestion rigoureuse du comité Mwad.

L’occasion faisant le larron, plusieurs observateurs sont unanimes pour jeter également des fleurs au patronat congolais et l’intersyndicale ainsi que le personnel de la CNSS, pour tous ces trophées glanés à l’échelle mondiale. Une fierté pour la République d’avoir fait confiance à une de ses filles, Agnès Mwad pour ne pas la citer, qui a piloté de main de maître la réforme jusqu’à porter haut l’étendard du pays.

Aujourd’hui, cette œuvre est pérennisée par Jean-Simon Mfuti, un fils-maison qui a accompagné l’ancien comité dans tous les grands forums où se discutait la question de sécurité sociale.

Une certaine opinion pense même qu’il ne sera pas étonnant de voir le comité Mwad mettre son expertise à la disposition du nouveau comité.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share