Sud-Kivu : Le gouverneur Théo Ngwabije déchu

Sud-Kivu : Le gouverneur Théo Ngwabije déchu

Après trois jours de climat de méfiance qui a caractérisé les rapports entre l’exécutif provincial et l’organe délibérant, l’épreuve de force vient de faire une grande victime et non la moindre, en la personne du gouverneur de cette province concernée du Sud-Kivu.

L’Assemblée provinciale du Sud Kivu vient en effet de trancher suite au vote de la motion de censure qui avait été présentée contre le Gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi.

Cela s’est passé au cours d’une séance plénière qui a réuni 34 députés provinciaux. Après vote, les résultats ont révélés que 27 ont voté pour le départ de l’autorité provinciale, concrètement accusé toujours de megestion et de mauvaise gouvernance. Un vote que l’équipe de Théo Ngwabidje rejette déjà, le qualifiant de « décision irrégulière ».

Alors que le Gouverneur était attendu ce jeudi devant les élus, mardi son porte-parole, le Ministre Jérémie Basimane a regretté cette interpellation qui pour lui était jugée illégale, chose qui avait poussé l’exécutif provincial d’étouffer les élus du peuple à siéger à l’Assemblée provinciale.

Pendant le deux jours, la salle de l’organe délibérant du Sud-Kivu a été encerclée par les éléments de la police qui ont interdit aux députés d’accéder dans ce bâtiment. Ces derniers étaient obligés de se rendre à l’hôtel Ruzizi à Nguba où ils ont pu siéger..

A noter qu’au cours de cette même plénière, les élus provinciaux ont également délibéré sur la pétition menaçant trois membres du bureau de l’Assemblée provinciale dont le Président Zacharie Lwamira, son vice-président Yabe Ntaitunda et le Rapporteur Jacques Amani Kamanda.

Après débat et délibérations précédés par la présentation des moyens de défense par les concernés, ces derniers ont été rétablis dans leurs droits, grâce au vote. Ainsi le bureau a été réinstallé.

Cette d’échéance  du gouverneur Ngwabidje intervient en pleine tension qui règne actuellement à Bukavu, chef lieu de la province du Sud-Kivu.

Il sied de signaler cette motion qui a fait déchoir Théo est la quatrième à laquelle l’homme a été confrontée pendant son mandat. Il tombe avec tout son gouvernement.