Sylvestre Ilunga reste fidèle à la « source de son pouvoir »

Visé par une motion de censure au niveau de l’Assemblée nationale, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba s’est envolé ce dimanche 24 Janvier pour Lubumbashi, alors qu’il est attendu le mardi 26 Janvier prochain devant les députés nationaux dans une plénière pouvant aboutir au vote de sa destitution. Un déplacement qui fait polémique.

Dans un communiqué rendu public dans la soirée de ce dimanche ci-dessous repris, le Premier ministre explique le but de son déplacement hors de Kinshasa, en un moment qu’on s’y attendait le moins : «  Je pars à Lubumbashi pour une réunion avec son Excellence Joseph KABILA KABANGE, Autorité morale du FCC. C’est lui qui a proposé mon nom comme candidat Premier Ministre, ce qui a permis ma nomination par Son Excellence Monsieur le
Président de la République
« .

Pour un analyste, l’attitude de Sylvestre Ilunga qui se dégage à travers cette déclaration, est bien révélatrice de son état d’esprit par rapport à la conjoncture politique actuelle, où la majorité parlementaire qui l’a soutenu a changé de camp. D’où l’attente de l’opinion de le voir déposer sa démission à la place d’une destitution au niveau de la Chambre basse du Parlement telle que cela se dessine. Ce que le concerné pouvait faire depuis, mais est resté jusqu’ici contre toute attente droit dans ses bottes.

Lire également : https://lesnews.cd/2021/01/23/notifie-ce-samedi-sylvestre-ilunga-attendu-le-mardi-a-lhemicycle-pour-sa-destitution/

Reste à savoir ce que sera la suite de cet épisode qui n’en finit pas de dévoiler les dessous des cartes, d’une guerre politique entre l’ancien président Joseph Kabila et son successeur, l’actuel Chef de l’État Félix Tshisekedi.

A

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share