TIC : La RDC et la Tanzanie engagées dans un partenariat gagnant-gagnant

TIC : La RDC et la Tanzanie engagées dans un partenariat gagnant-gagnant

Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga abrite du 18 au 19 Octobre 2022, le Forum RDC – Tanzanie sur les investissements dans les technologies de l’information et de la communication, DRC-Tanzania Investment Forum, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée ce mardi 18 par Augustin Kibassa Maliba, ministre congolais des Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la communication, PT-NTIC.

Devant plusieurs personnalités, notamment le ministre tanzanien de l’information, la communication et technologies de l’information, Nape Moses Nnauye, le gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula, l’ambassadeur de la Tanzanie en RDC, le président de l’autorité de régulation de la poste et des Télécommunications du Congo, et plusieurs autres invités, Augustin Kibassa Maliba a expliqué que « c’est un honneur et un privilège pour la RDC d’abriter et de co organiser le premier sommet d’investissement dans le domaine des TIC entre la RDC et la République Unie de Tanzanie, placé sous le thème « Tirer parti des possibilités de collaboration en matière d’investissements, de commerce et des affaires dans les TIC » ». Ce, avant de rendre des hommages aux deux chefs d’Etat, Félix Tshisekedi de la RDC, et Samia Suluhu Hassan de la Tanzanie, « car ils ont compris que la prospérité et la stabilité économiques de nos nations sont directement liées à l’essor du développement numérique et en ont fait une priorité pour leurs mandats respectifs », d’après la dépêche de la cellule de presse du cabinet ministériel.

Le ministre congolais des PT-NTIC, Augustin Kibassa, prononçant son speech (Photo droits tiers)

Toujours dans son speech, Augustin Kibassa Maliba a souligné que « le gouvernement Sama Lukonde et celui de la République sœur de Tanzanie, s’apprêtent à écrire l’histoire en déployant une liaison transfrontalière entre nos deux pays ».

« Cette liaison permettra au continent tout entier de bénéficier d’une infrastructure stratégique allant de Mandat jusqu’à Dar es-Salaam, en passant par le lac Tanganyika et reliant ainsi les deux océans. Cette liaison permettra également à la RDC d’avoir accès aux câbles sous-marins de la côte Est et à la République Unie de Tanzanie aux câbles de la côte Ouest », a-t-il renchérit.

Il révèle aussi que « la coopération entre nos deux pays devrait aboutir à un partenariat gagnant-gagnant sur plusieurs fronts notamment, la régulation qui pourrait faciliter la suppression des frais d’itinérance à l’instar de Togo et du Gabon, l’implémentation du commerce électronique des solutions dans le domaine de la santé, du trading, des finances, de l’éducation et j’en passe ».

Augustin Kibassa a poursuivi qu’« Afin d’y arriver des bases solides devraient être implémentées tant au niveau de nos pays respectifs qu’au niveau de la sous-région, d’où la mise en œuvre des infrastructures numériques adéquates qui constituent le socle de tout développement numérique ».

Une vue de la salle (Photo droits tiers)

Le ministre congolais des PT-NTIC a fait aussi savoir qu’il été fait appel aux entreprises privées, aux bailleurs de fonds afin que ceux-ci viennent investir aux côtés de l’État congolais. Des facilitations fiscales ont également été mises en place au profit des entreprises intéressées à investir dans des liaisons de transmission à haut débit. La mise en place du fonds de service universel devant permettre la connectivité et l’accessibilité de tous les milieux économiques faibles a également été activée à cet effet.

A noter que ce forum poursuit les objectifs suivants :

  • le rapprochement entre les deux pays sur tous les plans et l’amorce de la transformation numérique;
  • la mise en avant de la connexion internet haut débit à travers notamment la fibre optique et la connectivité à large bande entre la Tanzanie et la RDC par le Lac Tanganyika;
  • l’exposition des opportunités d’investissements et d’affaires sur les plateformes et les solutions et compétences.

Il s’avère important de préciser qu’après l’ouverture de ces assises, s’en est suivi la visite des stands de plusieurs entreprises congolaises et tanzaniennes spécialisées dans le domaine des TIC. Interviendra aussi la signature du protocole d’accord entre ces entreprises. Des conférences-débats sont aussi prévus dans ces assises de deux jours, renseigne toujours la dépêche.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share