Tshisekedi décrète la mobilisation générale et met en garde tous les traitres

Tshisekedi décrète la mobilisation générale et met en garde tous les traitres

Dans un discours solennel prononcé dans la soirée du jeudi 3 Novembre 2022, le Chef de l’État Congolais, Félix Tshisekedi, a fait un appel à la mobilisation générale face à la guerre imposée au pays avec l’agression rwandaise sous couvert du M23. Toutes les forces vives du pays sont ainsi invitées à faire front commun face aux ennemis de la Nation.

L’option diplomatique sur laquelle la République démocratique du Congo, RDC, s’est engagée continuant de montrer ses limites, le Président Félix Tshisekedi engage désormais le pays dans l’optique de guerre, seul langage que semble comprendre les agresseurs de la Rdc. C’est donc la guerre populaire, peut-on comprendre entre les lignes.

« Malgré notre investissement et les efforts fournis, la paix et la sécurité ne sont pas au rdv. Garant de l’indépendance, de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale, je réitère mon engagement constitutionnel de défendre la Patrie jusqu’au sacrifice suprême… A vous nos vaillants Soldats, qui avez pris l’engagement de servir sous le drapeau, je vous invite au sens élevé du patriotisme en ce temps particulier de notre histoire, de défendre notre pays, de protéger l’intégrité de son territoire  et d’assurer la sécurité des congolais contre toute agression…A vous mes chers compatriotes, la guerre qui nous est imposée par nos voisins, exige de chacun de nous des sacrifices. C’est le moment de taire nos divergences politiques pour défendre tous rassemblés, notre mère patrie. Restons tous unis et solidaires derrière nos Forces armées… Aux jeunes qui en ont la vocation, mon appel à s’enrôler massivement dans nos Forces armées et au chef d’EMG, mon instruction d’accélérer la mise en place des centres de recrutement à travers les 26 provinces ».

Le Chef de l’État Congolais a également mis en garde tous les traîtres militaires ou civils au service de l’ennemi .

« C’est l’occasion de mettre en garde tous les traîtres, civils, militaires et autres brebis galeuses qui servent les intérêts de l’ennemi. Ils seront exposés à la rigueur de la loi, en ayant le juste châtiment que mérite ce genre de comportement ».

L’analyse profonde de ce discours révèle l’activation de l’option de la guerre par la République démocratique du Congo, RDC. C’est en fait le but de cet appel à la mobilisation générale que d’aucuns appelaient de leurs vœux.