Carburant : 100 bus Transco en plus sur la route pour soulager la population

Carburant : 100 bus Transco en plus sur la route pour soulager la population

La crise de carburant qui sevit notamment dans la capitale Kinshasa devra durer jusque mi-septembre. Le temps que le bateau d’approvisionnement attendu accoste. En attendant, de mesures exceptionnelles ont été arrêtées par le Gouvernement et communiquées par le ministre Didier Budimbu des Hydrocarbures. Le but est de tenter de soulager les Congolais face aux nombreuses conséquences que toute cette situation entraîne et qui impacte durement sur le quotidien de la population.

Intervenant le mercredi 7 Septembre au soir sur la télévision nationale, Didier Budimbu a communiqué les premières mesures prises ci-après prises par le gouvernement :

  • Approvisionnement limité à 30 litres pour les « Jeeps » et 20 litres pour les « Ketchs ».
  • Les bus Transco passent, dès ce jeudi, de 160 à 260 sur nos routes.

D’autres mesures attendues après la réunion attendue avec le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

L’arrivée du bateau étant attendue jusqu’au 14 Septembre prochain, les autorités espèrent que ces mesures pourront soulager la population en attendant. Sauf que sur le terrain, le manque de discipline et de sérieux qui caractérisent certains Congolais, les Kinois en particulier, risque de faire échec à ces mesures. Un suivi rigoureux de l’application de ces mesures est vraiment recommandé.