Propos marquants

 » Je voudrais que pour la commission électorale nationale indépendante qu’il y ait un consensus. Il y a ceux qui pensent avoir les gens dans le bureau de la commission qui seront instrumentalisés. Ils se trompent, vous n’allez pas instrumentaliser le peuple congolais, il n’est plus le même peuple qu’on a eu, il ne faut pas que le peuple congolais puisse perdre confiance totalement envers les politiciens… « .

Moise Katumbi, Président de Ensemble pour la République