Pasteur Moïse Mbiye : Enfin ! Vive le mariage ! Adieu la musique ?

Pasteur Moïse Mbiye : Enfin ! Vive le mariage ! Adieu la musique ?

Le Pasteur et chantre Moïse Mbiye souhaite se consacrer à ses activités pastorales et à son futur mariage.

Quelques mois après la disparition de son père et père spirituelle de l’église Cité Béthel, le pasteur Moïse qui a pris la succession depuis des années semble mettre le cap vers d’autres aspects de sa vie qui lui faisait défaut.

« Aujourd’hui, ma responsabilité ne se limite pas seulement à la seule assemblée de Limete… Mais elle s’étend sur un total de 1190 assemblées » en RDC et dans le monde, dit Moïse Mbiye.

Encore célibataire, « on se marie que lorsque Dieu permet et non à cause de la pression de la société », a-t-il fait observer.

Et de révéler : « je me concentre maintenant à prier pour mon futur mariage et fonder une famille. Je suis convaincu que ce moment-là est arrivé et je pense que je réussirai mon mariage, car je trouverai une bonne personne ».

Quid de l’affaire Éliane ?

Concernant cette affaire qui avait fait scandale et mis en mal la réputation du pasteur Moïse Mbiye accusé en son temps de viol, l’affaire Éliane Bafeno pour ne pas la citer, ce dernier est formel :  « il ne s’est agi que d’un pur montage, le fameux dossier a été classé sans suite. La partie adverse n’avait aucune preuve. Et c’est jusqu’à ce jour ».

Moïse Mbiye affirme qu’Eliane Befano a cherché à le voir quelques mois plus tard.

«  Apres insistance, je l’ai reçue dans les bureaux de l’Église sous caméra de surveillance. Après m’avoir demandé pardon, elle m’a expliqué qu’elle était utilisée par des personnes mal intentionnées dont certains pasteurs, certains chantres et un ancien ami ».

Si certains dans l’opinion ont du mal à voir le talentueux chantre Moïse Mbiye prendre congé de la musique chrétienne, d’autres plusieurs pensent que ce nouveau cap sur lequel le Pasteur Mbiye met sa vie pourra faire découvrir au monde un autre personnage. Qui trouve une femme ne trouve-t-il pas le bonheur ?