G20 : Les crises sécuritaires en Afrique dont en Rdc auront-elles gain de cause ?

Le sommet des 20 économies les plus développées du monde que l’on appelle le G20, s’est  ouvert le 15 Novembre 2022 à Bali, en Indonésie. Un sommet du G20 qui s’ouvre, cette année, dans un contexte mondial et géopolitique tendu, caractérisé par la guerre en Ukraine dont les conséquences, tel un séisme planétaire, ont atteint plusieurs régions du monde. A l’instar d’être victime de la crise alimentaire causée par cette guerre à l’Ukraine, l’Afrique est en plus secouée par de crises sécuritaires notamment en Rdc. Les trois pays africains invités à ce sommet sauront-ils faire entendre la voix du continent ?

A Bali, l’Afrique est représentée par trois pays. Il s’agit premièrement de l’Afrique du Sud qui a réussi la prouesse de faire partie de ce club des grands. Ensuite, il y a le Sénégal dont le président parle au nom de l’Union africaine, UA, dont il assure d’ailleurs la présidence en exercice. Et enfin, il y a le Rwanda en sa qualité de pays assurant la présidence du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique dont l’acronyme anglais est le NEPAD. Une présence de l’Afrique à Bali qui ne pourra avoir un sens que si les crises auxquelles le continent est confrontée y trouvent des échos favorables.

Le continent noir traverse en effet une crise notamment alimentaire sans précédent, provoquant une flambée exponentielle des prix des denrées alimentaires. Si fait que nombreuses sont les économies de pays africains qui ont pris un sérieux coup sur fond de grave récession. A Bali, les dirigeants des trois pays représentant l’Afrique, doivent faire entendre la voix du  continent et espérer, en retour, une amélioration de la situation.

Reste aussi à savoir si Macky Sal, Cyril Ramaphosa parleront efficacement des crises sécuritaires en Afrique, dont celle en Rdc, opposant cette dernière au Rwanda. Une crise où Kagame risque dans ces discussions d’être en posture de juge et partie, font craindre certains.

La solidarité attendue par l’Afrique, sera-t-elle au rendez-vous ? On peut en douter. D’autant que le G20, visiblement préoccupé par une guerre d’hégémonie, n’a pas daigné inscrire à son ordre du jour, la crise sécuritaire que vivent certains pays africains, notamment ceux du Sahel et de la Rdc.

SVP ! Aimez et Partagez
Pin Share
RSS
Suivez par Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
LinkedIn
Share