Incendie au marché de la liberté : La piste criminelle se dessine

Incendie au marché de la liberté : La piste criminelle se dessine

L’incendie qui s’est déclaré au marché de la Liberté le mercredi 31 Aout 2022, à 2 heures du matin, est le troisième enregistré dans ce lieu de négoce depuis 2018. Les enquêtes qui se sont intensifiées semblent mener vers une piste criminelle.

En effet, le marché de la Liberté, un des plus grands de la ville de Kinshasa et situé dans la commune de Masina, a connu d’abord un incendie qui s’était déclaré au pavillon 11 en 2018, puis celui survenu dans la nuit du 14 au 15 novembre 2021, avant celui du mercredi 31 Août où deux pavillons et huit magasins partis en fumée.

« Il s’agit d’un acte criminel. Je demande aux services de sécurité, la Police, de rechercher ses auteurs et les déférer devant la justice », dit le Gouverneur se Kinshasa, Gentiny Ngobila.

En attendant, « on va trouver une solution pour dédommager les sinistrés », renchérit-il.

Les informations de dernière minute renseignent que 2 présumés pyromanes sont déjà aux arrêts. Ils sont en train d’être auditionnés au TGI/N’Djili.

A noter que ce marché, est une œuvre laissée par le feu Président de la République Laurent Désiré Kabila. Le but principal dans sa construction était de créer un autre grand centre de négoce à la cité à l’instar du grand marché de Kinshasa situé en ville, en vue de réduire l’afflux quotidien de populations vers le centre-ville de Kinshasa.