Leaderboard Ad

Kinshasa : La réhabilitation de la route Kimwenza Gare réjouit les habitants de la commune de Mont-Ngafula

L’artère Kimwenza Gare située à l’entrée cité verte sur la route ByPass dans la commune de Mont-Ngafula va jusqu’à la gare de Kimwenza fait son prolongement jusqu’à N’Djili brasserie. Cette route de Kimwenza Gare vient d’être réhabilitée par l’Office des Voiries et Drainages (OVD) et remis en service en début de la semaine, pour permettre la circulation tous azimuts de la population de ce coin de la capitale.

Depuis belle lurette en effet, cette route de Kimwenza était devenue délabrée à cause de nombreux nids de poules qui s’étaient formés au niveau de l’hôpital Lisungi, aux quartiers Sebo, Pumbu et Jamaïque dans la commune de Mont-Ngafula.

Après plusieurs appels lancés par la population habitant ces différents quartiers auprès des autorités pour asphalter cette route, aucune oreille attentive ne leur avait été accordée à ces S.O.S.

Vaut mieux tard que jamais dit-on ! La réhabilitation de cette route aujourd’hui fait réjouir les habitants de ces coins, mais également les motocyclistes, les taximen et d’autres usagers qui fréquentent cette artère d’importance majeure.

Il fallait attendre le « Programme des 100 Jours d’urgence » avec l’avènement du Président Félix Tshisekedi Tshilombo pour que les lignes bougent et le souhait de la population vivant dans cette partie de Kinshasa soit finalement exhaussé.

Au fait, c’est au début du mois de septembre dernier que l’OVD avait déployé ses engins pour réhabiliter la route Kimwenza Gare sur instruction du Chef de l’État. Ces travaux ont été financés par le Font d’entretien Routiers (FONER).

D’après Patcheli, un agent OVD qui est dans le service construction dans cette structure spécialisée dans l’entretien et la construction des routes au pays, qui s’est exprimé à travers votre média, l’OVD avait un mois seulement pour terminer les travaux de cette route.

Pour rappel, la route Kimwenza Gare est d’intérêt commun. C’est à Kimwenza Gare où on trouve également le sanctuaire Lola ya Bonobos, le Lac de ma Vallée, la Chute de Lukaya, la Carrière de vente de sables, caillasses et moellons pour la construction des maisons à Kinshasa, sans oublier l’agriculture qui fournit des produits vivriers aidant aux nombreuses familles dans la ville de Kinshasa.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.