Leaderboard Ad

Le journaliste Dominique Dinanga victime d’agression barbare

Alors qu’il était encore convalescent suite à une intervention chirurgicale qu’il avait subie, il y a de cela plusieurs semaines, le journaliste Dominique Dinanga vient de faire les frais de la barbarie de la part des hommes sans foi, ni loi, lors du meeting populaire de l’Udps/Tshibala, où il était allé simplement pour faire son travail.

Des dégâts subis suite aux coups et blessures ont conduit à l’admission de la victime aux urgences de la Clinique Ngaliema. Tous les espoirs émis par-ci par-là sont que Dinanga Dominique s’en sorte bien.

Le présentateur des infos à la radio Top Congo Fm risque pour cela de manquer encore pour longtemps aux nombreux auditeurs de cette chaîne. Alors que le public était déjà content d’écouter de nouveau sa voix sur les ondes de Fm 88.44, après une bonne période d’absence, suite au repos médical consécutif à son intervention chirurgicale.

Le spectacle honteux, que des présumés militants du parti cher à l’ancien Premier ministre Bruno Tshibala ont à cet effet offert publiquement ce samedi à Kinshasa, illustre encore une fois le niveau d’intolérance politique pour le cas présent, dont sont souvent victimes les professionnels des médias en Rdc. Une réalité qui continue de tirer ce pays vers le bas, dans un monde où la tolérance entre des différences constitue aujourd’hui un crédo universel.

La corporation journalistique congolaise sérieusement affectée par cette énième agression dans leurs rangs, ne demande que justice soit faite et que les coupables directs ou indirects subissent la rigueur de la loi. Les auteurs de tels méfaits, des vrais délinquants, doivent être découragés afin que soit assurée davantage la paix sociale exige-t-on dans les milieux journalistiques.

Les dirigeants politiques, sportifs et associatifs, pour ne citer qu’eux, ont l’obligation réglementaire, intellectuelle, spirituelle, morale et matérielle d’éduquer et d’encadrer leurs membres et sympathisants. C’est souvent à l’occasion de leurs manifestations que des professionnels des médias subissent des traitements dégradants, avec tous leurs corolaires de dégâts. De faits qui n’échappent à personne.

Eldie N. Kabika

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.