Leaderboard Ad

Menaces de la FIFA : Sylvestre Ilunga fait le tour du propriétaire au Stade des Martyrs

Le passage tout récemment à Kinshasa et dans d’autres provinces, des inspecteurs de la Fédération internationale de football association, FIFA, et la Confédération africaine de football, CAF, pour l’inspection des infrastructures sportives de la Rdc, inquiète le monde sportif congolais. A en croire seulement aux déclarations peu rassurantes faites par ces experts des instances du football mondial et continental.

Il se fait que le tableau brossé par cette inspection jumelée soit vraiment sombre, les stades congolais seraient tout sauf viables conformément aux normes requises. Par conséquent, une menace est déjà sur ces temples de football, et que si rien n’est fait dans le sens de les rendre viables, les équipes congolaises engagés dans les compétitions de la CAF, notamment les Léopards, le TP Mazembe, o’As V. Club et le Dcmp, seront condamnés de livrer leurs rencontres respectives en dehors du pays. Ce qui ne sera pas une bonne chose et pour les athlètes et pour toute l’opinion congolaise, car jouer à domicile offre beaucoup d’avantages.

C’est dans ce contexte que le Chef du Gouvernement congolais Ilunga Ilunkamba est descendu sur terrain, afin de s’enquérir personnellement de la situation.
Ce lundi 4 Novembre 2019 en effet, Sylvestre Ilunga a visité les installations de prestigieux stade des martyrs, le plus grand du pays. Cette visite du Premier Ministre au stade de Martyrs a été conduite par le Président de la FECOFA, Constant Omari., avec les présences naturellement du Ministre des Sports Amos Mbayo Kitenge et du Ministre de la Jeunesse Eraston Kambale. André Lite, ministre des Droits Humains était également de la partie.

Au cours de cette visite, il était question pour le Premier Ministre congolais de se rendre compte de l’état de cette infrastructure sportive représentative, afin de solutionner au plus vite tous les problèmes au cœur des menaces claires de la Fifa.

Tous les compartiments de ce temple sportif ont été visités, à savoir de l’aire des jeux jusqu’aux installations sanitaires, en passant par les deux vestiaires et dans d’autres installations fixes et rien n’a été laissé au hasard. Il ressort du constat fait une nécessité impérieuse de réhabilitation conséquentes. Le renouvellement du tapis, soit poser la pelouse naturelle ou encore la pelouse hybride bien conforme, la pose du tapis synthétique sur l’espace d’avant la sortie des joueurs des deux vestiaires pour leur réchauffement, d’autres dispositifs sécuritaires et de secours sur le plan électrique, etc., autant de réaménagements à apporter, afin de répondre notamment aux exigences de la FIFA et de la CAF.

L’opinion qui avait retenu dans le Programme du Gouvernement présenté et défendu à l’Assemblée nationale pour l’investiture du Gouvernement Ilunga, la place capitale réservée à la promotion de la culture, des Arts, du Sports et des centres de loisirs, en fait le 15eme pilier de ce Programme, doit avoir trouvé beaucoup de consolation et d’assurance par cette visite du Premier ministre. Reste à vivre concrètement les résultats attendus... Pourvu qu’il ne soit pas trop tard.
.

Partager

Envoyer un commentaire / message

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.